Protéger nos océans

Nous allons aujourd’hui vous parler de l’association appelée “ Seal Rescue Ireland “. Cet endroit est extraordinaire. Une association qui laisse la chance à tout le monde de devenir volontaires pour sauver les phoques et plus particulièrement les bébés phoques. De nombreux bébés phoques sont abandonnés très jeunes par leurs mères, perdus et ne sachant pas comment manger, nager, ils peuvent être en danger. C’est pour cela que cette association les récupère, leur apprend à manger, à nager et ensuite les relâche à la mer. Ils grandissent très vite. Bien qu’il y ait un certain temps nécessaire pour réhabiliter correctement un phoque orphelin, selon les espèces. Première chose les volontaires vont regarder la taille et l’âge de l’animal lorsqu’il a été accueilli au centre, le comportement et le taux de prise de poids, et vont viser à libérer le phoque dans les 2 -3 mois. Tout dépend de la situation dans laquelle il est arrivé. Certains arrivent au centre parce qu’ils ont été blessés ou ont eu des maladies, ce qui les oblige parfois à rester plus longtemps. Dans les cas extrêmes, comme lorsque la chirurgie est nécessaire, il a fallu jusqu’à 8 mois pour qu’un phoque redevienne en bonne santé, fort et suffisamment compétitif pour être libéré. 

Seal Rescue Ireland compte environ 50 bénévoles par an sur place qui se consacrent à temps plein à ce travail. Comme on peut l’imaginer, les postes non rémunérés à temps plein font qu’il est difficile pour les gens de rester longtemps en raison de la nécessité de gagner des revenus de sorte que l’un de leurs plus grands défis est de former de nouveaux employés en permanence. 

Le réseau de sauvetage, comprend des bénévoles à l’échelle nationale (environ 900 personnes) qui ont été formés pour répondre aux besoins de sauvetage et de transport des phoques au fur et à mesure qu’ils surviennent dans leur région. Le centre offre des événements de formation de sauvetage de phoques tout au long de l’année pour ajouter à ce réseau toujours croissant. 

Au cours des visites éducatives que Seal Rescue Ireland offrent à tous les visiteurs qui passent par le Centre de sauvetage des phoques, ils discutent des diverses façons dont les humains peuvent protéger nos océans et donc protéger les animaux marins comme les phoques. 

Les plus grandes menaces pour les phoques sont les mers agitées et les tempêtes qui sont générées par un changement climatique, donc les activités qui abaissent notre empreinte carbone individuelle sont un moyen d’aider. Il s’agit notamment de réduire la consommation d’électricité, de réduire la consommation de viande, de réduire le gaspillage alimentaire, de planter des arbres, d’utiliser des véhicules électriques ou de conduire moins et utiliser son vélo.  

La pollution plastique est une menace majeure pour les phoques, mais aussi pour d’autres animaux marins, c’est pourquoi mettre fin à l’utilisation des plastiques et des emballages en plastique à une seule utilisation est la façon dont nous pouvons les protéger. Nous pouvons aussi éviter l’utilisation de pesticides qui se jettent dans les cours d’eau et polluent l’océan rendant les phoques malades et pleins d’autres espèces marines. On peut aussi conseiller d’arrêter de jeter les mégots par terre ou sur la plage… 

Et enfin, la chose la plus facile que nous pouvons tous faire, est de donner de l’espace à la faune. Si vous trouvez un phoque sur la plage, maintenez une distance d’au moins 100 m, gardez les personnes et les chiens à l’écart, et si vous soupçonnez que le phoque a besoin d’aide, contacter votre organisation locale de sauvetage des phoques. Trop souvent, les phoques sont orphelins, blessés ou épuisés en raison de troubles humains qui peuvent effrayer les mères… Le phoque est une espèce marine protégée par l’UE, il est donc illégal de les déranger, mais souvent les gens ne sont pas conscients et nuisent réellement aux animaux en les approchant dans l’intention de les aider. 

Seal Rescue Ireland est le seul centre de sauvetage et de réhabilitation des phoques en République d’Irlande, c’est pourquoi ce centre a pris la responsabilité d’intervenir auprès des phoques malades, blessés et orphelins à l’échelle nationale. Il y a un groupe de sauvetage des phoques qui opère en Irlande du Nord qui couvre la côte de leur côté de la frontière. Il y a pas mal de groupes de sauvetage de phoques dans le monde entier, situés à travers le Royaume-Uni, Les États-Unis, le Canada et les pays côtiers européens, la France y compris les Pays-Bas, l’Allemagne et la Pologne… 

Si l’expérience vous tente, n’hésitez pas à venir rendre visite à Seal Rescue Irlande, en apprendre plus sur l’association et les phoques en particulier et pourquoi pas devenir volontaire à votre tour. 

Le site internet est très bien alimenté, vous pouvez aussi suivre l’association dans toutes ses actions sur Instagram, Snapchat, Twitter, You tube and Facebook. http://www.sealrescueireland.org/ 

Twins DelMar 

Protect our sea 

Today we will speak about the association called « Seal Rescue Ireland ».
This place is amazing.  It is an association that gives everyone the chance to become volunteers to save seals and especially baby seals. Many baby seals are abandoned very young by their mothers, lost and not knowing how to eat and swim, they may be in danger. That is why this association recovers them, teaches them how to eat, to swim and then releases them to the sea. 
They grow up very quickly. Although there is some time required to properly rehabilitate an orphan seal, depending on the species. Firstly the volunteers will look at the size and age of the animal when it was welcomed to the center, the behavior and rate of weight gain, and will aim to release the seal within 2 -3 months. It all depends on the situation in which the seal arrived. Some arrive at the center because they have been injured or have had illnesses, which sometimes forces them to stay longer. In extreme cases, such as when surgery is needed, it takes up to 8  months fora seal to become healthy, strong and competitive enough to be released. 

Seal Rescue Ireland has about 50 volunteers a year on site who are dedicated to this work full time. As can be imagined, the full-time unpaid positions make it difficult for people to stay long because of the need to earn income so one of their biggest challenges is to find new employees permanently. 

The Rescue Network includes volunteers nationwide (approximately 900 people) who have been trained to meet the needs of seal rescue and transport as they occur in their area.
The center offers seal rescue training events throughout the year to add to this ever-growing network. 

During Seal Rescue Ireland’s educational tours to all visitors passing through the Seal Rescue Center, they discuss the various ways in which humans can protect our oceans and thus protect marine animals such as seals. 

The biggest threats to seals are the rough seas and storms that are generated by climate change, so activities that lower our individual carbon footprint are a way to help. These include reducing electricity consumption, reducing meat consumption, reducing food waste, planting trees, 
using electric vehicles or driving less, and using your bike. 

Plastic pollution is a major threat to seals, but also to other marine animals, so ending the use of plastics and plastic packaging for one use is the way we can protect them. We can also avoid the use of pesticides that flow into rivers and pollute the ocean making seals sick and full of other marine species. We can also advise to stop throwing butts on the ground or on the beach . 

And finally, the easiest thing we can all do is give space to wildlife. If you find a seal on the beach, keep a distance of at least 100 m, keep people and dogs away, and if you suspect that the seal needs help, contact your local seal rescue organization. Too often, seals are orphaned, 
injured or exhausted because of human disorders that can scare mothers . The seal are a marine species protected by the EU, so it is illegal to disturb them, but often people are not conscious and actually harm animals by approaching them with the intention of helping them. 

Seal Rescue Ireland is the only seal rescue and rehabilitation center in the Republic of Ireland, which is why the center has taken on the responsibility of working with sick, wounded and orphaned seals nationwide. There is a seal rescue group operating in Northern Ireland that covers the coast on their side of the border.

There are a lot of seal rescue groups worldwide, located throughout the United Kingdom, United States, Canada and European coastal countries e.g.France and including the Netherlands, Germany and Poland .

If you are tempted by the experience, do not hesitate to visit Seal Rescue Ireland, learn more about the association and the seals in particular and why not become a volunteer yourself. 

The website is designed very well. You can also follow the association in all its actions on Instagram, Snapchat, Twitter, You Tube and Facebook. http://www.sealrescueireland.org/ 

.

.

.

Twins DelMar 

X