1150 KILOMÈTRES À VOL D’OISEAU / 1150 Kilometers

1150 KILOMÈTRES À VOL D’OISEAU / 1150 Kilometers

Cela représente la distance qui nous sépare Delphine et moi-même.  
Depuis maintenant plusieurs mois je vis à Dublin, une grande ville située en Irlande, j’ai commencé par effectuer des stages puis j’ai rencontré l’amour et j’ai donc décidé d’y rester. Parfois je dois patienter plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant de revoir ma sœur jumelle, ce qui n’est pas toujours facile. Nous sommes très complices et nous avons besoin de partager des moments ensemble. On s’appelle tous les jours, heureusement que Facetime existe !  

Cette année nous avons fêté nos 22 ans devant la caméra, pour la première fois nous étions séparées le jour de notre anniversaire, heureusement Delphine est venue me voir quelques jours plus tard à Dublin.  

This image has an empty alt attribute; its file name is file2-1.jpeg

Maintenant plusieurs fois dans l’année nous prenons l’avion chacune notre tour, Dublin – Bordeaux, Bordeaux – Dublin, et à partir d’avril nous avons la chance d’avoir un vol de Biarritz ce qui est beaucoup plus simple pour nous. 

Dans cet article nous allons vous faire voyager entre la vie à Dublin et la vie en France et vous présenter quelques endroits que nous adorons toutes les deux  

Dublin  
Souvent quand je dis que j’habite à Dublin tout le monde me dit “Oh il pleut tout le temps là-bas !” “ Ca fait pas rêver!” 
“Pourquoi cette destination?”
Mais Dublin n’est pas seulement une grande ville avec de la pluie, c’est des paysages, des falaises, de magnifiques plages, une autre culture à découvrir, des gens très accueillants, une ambiance le soir dans les pubs pour oublier tous les problèmes du quotidien Alors venez découvrir cette île et votre vision de l’Irlande changera.  

Howth pour commencer est un petit village de pécheurs, qui fait partie de la banlieue du nord de Dublin, vous pouvez y accéder en voiture ou en Dart (trains desservant Dublin et ses alentours). Howth est un petit village plein de surprises avec des falaises, de la verdure, des bateaux, des phoques les journées froides, de délicieux restaurants particulièrement pour ceux qui aiment le poisson et les cocktails.  

Un de nos restaurant préféré avec Delphine est le Wrights Findlater à Howth qui a remporté le prix du pub de l’année en 2017, une ambiance magique, des serveurs aux petits soins, et une cuisine gastronomique comme nous les Français l’aiment.  
Je vous mets le site internet ci-joint. http://findlater.ie/

Portmarnock Beach, oui la mer irlandaise est froide, mais qu’est-ce que c’est agréable les piques-niques au bord de la mer. La plage de Portmarnock fait 5 kilomètres de long et offre une vue à couper le souffle sur les montagnes et le port de Howth… 


On va voyager ensemble de Dublin jusqu’à Vielle-Saint-Girons notre petite commune Française, de 1200 habitants. C’est une commune très touristique, ce qui veut dire que l’été il y a énormément de monde et dès septembre c’est le grand calme jusqu’en avril. C’est parfois triste parce-que quand tous les touristes sont partis et la plupart des boutiques au bord de la mer ferment et la ville devient une ville fantôme.  
 
Le Lac coté Vielle entouré de sa forêt landaise.
Où l’été nous pouvons pratiquer un grand nombre d’activités nautiques telles que le paddle, le kayak, la voile, le pédalo, et j’en passe. Nous avons toujours adoré cet endroit depuis toutes petites avec ma sœur. Si vous cherchez un endroit pour vous détendre où il y a en a pour tous les gouts c’est cet endroit qu’on vous conseille.  

La Lette Blanche, plage sauvage mais surveillée l’été qui se mérite après avoir gravi la dune dans un sable blanc tres fin.

Moliets et Maa, grande plage, restaurants à foison, boutiques, cocktails, couchers de soleil. 
Réputée pour ses vagues et l’immensité de la plage donnant sur le courant d’Huchet, c’est l’un des endroits les plus fréquentés l’été, nombreuses résidences de vacances et camping, Golf parmi les 1000 plus beaux golfs au monde, …..   

Twins DelMar

X

1150 Kilometers 

This represents the distance separating Delphine and myself.

For several months now I live in Dublin, a big city located in Ireland. I started doing internships there, then I met my love and so I decided to stay there. Sometimes I have to wait several weeks or even months before seeing my twin sister, which is not always easy. We are extremely close and need to share moments together. We call each other every day, fortunately Facetime exists!

This year we celebrated our 22 birthday on camera, for the first time we were separated on our birthday. Fortunately Delphine came to see me a few days later in Dublin.

This image has an empty alt attribute; its file name is file2-1.jpeg

Now several times a year we fly to each other, Dublin – Bordeaux, Bordeaux – Dublin, and from April we are lucky to have a flight from Biarritz which is much simpler for us.

In this article we will take you on a journey between life in Dublin and life in France and present to you some places that we both love in Dublin.

Often when I say that I live in Dublin everyone says « Oh it’s raining all the time there! », « It’s not dreamy! », « Why this destination? » But Dublin is not just a big city with rain, it has beautiful landscapes, cliffs, beautiful beaches, a wonderful culture to discover, very welcoming people, a greatevening atmosphere in pubs to forget all the problems of everyday life. So come to discover this island and your vision of Ireland will change.

Howth to start with is a small fishing village, which is part of the northern suburbs of Dublin. You can get there by car or bus or Dart (trains serving Dublin and its surroundings). Howth is a small village full of surprises with cliffs, greenery, boats, seals on cold days, delicious restaurants especially for those who love fish and cocktails. One of my favourite restaurants with Delphine is the Wrights Findlater in Howth, who won a 2017 Pub of the Year award. It has a magical atmosphere, caring waiters, and gourmet cuisine as we French people love it. I will show  you the website: http://findlater.ie

Portmarnock Beach is another spot we love. Yes the Irish Sea is cold, but how can you beat nice picnics by the sea. The beach of Portmarnock is 5 kilometers long and offers a breathtaking view of the sea, mountains and Howth Harbour and island.

We will travel together from Dublin to Vielle-Saint-Girons, our small French town of 1200 inhabitants. It is a very touristy town, which means that in the summer there is a lot of people and from September until April it is very quiet. It’s sometimes sad because when all the tourists are gone and most of the shops by the sea are closed, the city becomes a ghost town.

The lake side Vielle is surrounded by its Landes forest. In the summer we can practice a lot of water activities such as paddle, kayak, sailing, pedalo, and so on. We have always loved this place since we were very young. If you are looking for a place to relax where there is something for all tastes this is the place we recommend.

The White Lette is a huge beautiful beach. In order to arrive and see the beauty of this beach, with its fine white sand, you must first climb the large sand dunes which run along the length of this beach.

Moliets and Maa is another amazing place we love. There is large beach, restaurants galore, shops, cocktails and amazing sunsets. 
Renowned for its waves and the vastness of the beach overlooking the current of Huchet. It is one of the most popular places in summer.

Twins DelMar

X

UNE ERREUR DE LA NATURE/ The mistake of the nature

UNE ERREUR DE LA NATURE/ The mistake of the nature

Pourquoi ce titre ? C’est ce que le médecin a dit à mes parents quand il a constaté que maman attendait des vraies jumelles.

Nous sommes nées le vendredi 18 octobre 1996 à Compiègne en France. Delphine 2kg340 à 13 :10 et Moi Mary-Ann 2kg720 à 13 :05. 
Nous sommes de vraies jumelles, appelées aussi jumelles monozygotes. Je m’explique, nous possédons le même patrimoine génétique puisque nous sommes issues d’un ovule unique divisée par deux. C’était donc sûr que nous étions du même sexe. Normalement la cellule ne se divise pas pour faire 2 êtres mais un seul. L’erreur de la nature a fait qu’elle s’est divisée en deux et a fait de nous 2 êtres identiques c’est ce qui fait de nous des êtres exceptionnels ça n’arrive que rarement. 
Mes parents ont souvent entendu cette question “Ce sont de vraies jumelles ? Bien sûr vous pouvez les toucher ce sont des vrais bébés ?” Seuls les parents ayant des jumelles ou des jumeaux pourront comprendre ce genre de commentaire agaçant qu’on peut entendre des millions de fois par jour.

Beaucoup de gens m’ont demandé si nous ressentions tout de l’autre, quand nous étions tristes, ou stressées, si on éprouvait les mêmes choses au même moment. Je peux vous répondre OUI, nous sommes très fusionnelles, quand Delphine est triste, je le ressens, même à distance, et vice-versa. 
Cependant nous sommes quand même deux personnes différentes. Pendant quelques années à l’école tout le monde nous a appelé les jumelles comme si nous n’étions qu’une seule personne, les maitresses comparaient nos cahiers à l’heure des recréations et quand nous étions dans la même classe, nous faisions les mêmes erreurs aux dictées et elles pensaient qu’on trichait alors que nous n’étions pas à côté l’une de l’autre…. ce qui était impossible. 
Ça n’a pas toujours était facile de faire face à tous ses commentaires qui avec le temps deviennent parfois agaçants !

Nous avons été dans la même classe les deux premières années de maternelle puis dès la 3ème année de maternelle, en CP et CE1 séparées car la directrice et plusieurs maitresses pensaient que c’était une mauvaise idée d’être ensemble selon leurs idéaux scolaires, nous étions trop complices pour être ensemble tout le temps. Le pire c’est qu’en nous séparant de classe on ne se supportait plus et on était insupportable… pardon maman et papa……. C’est pour cela que mes parents ont décidé de nous remettre dans la même classe. Nous étions beaucoup mieux ensemble que séparées…. Aujourd’hui il est vrai que nous avons choisi un chemin diffèrent, Delphine est en deuxième année d’infirmière et moi j’ai obtenu mon bachelor l’année dernière et j’ai décidé de faire une pause dans mes études pour rejoindre le milieu professionnel à Dublin. Cependant notre relation ne change pas parce que nous avons grandi, pris de la maturité quand nous étions encore des enfants c’était difficile d’être séparées. 

On se complète et nous serons toujours là l’une pour l’autre.

….

Twins_DelMar

X

The mistake of the nature 

Why this title? It is what the doctor said to my parents when he saw we were twins.

We were born on Friday October 18th, 1996 in Compiègne. Delphine 2kg340 at 1:10 and me Mary-Ann 2kg720 at 1:05. We are real twins, also called monozygotic twins. I will explain further. We have the same genetic heritage since we are from a single egg. It was therefore certain that we were of the same sex. 
Normally the cell does not divide to make 2 beings,  only one. The ‘mistake of nature’ made it split in two and made us two identical beings. This makes us exceptional beings, that rarely happens.
My parents have often heard the question « Are they real?”. “Of course you can touch them, they are real!  »  Only parents with twins can understand this style of comment and that it becomes annoying with time…  

Many people asked me if we feel everything from each other, when we are depressed, or stressed, if we had the same things at the same time? I can answer you YES, we are very fusional, when Delphine is sad, I feel it, even at distance, and vice versa.

However we are still two different people. For a few years at school everyone called us Twins as if we were only one person, The teacher compared our notebooks at break time and when we were in the same class they thought we cheated. However this was not the case at all. It was because we thought the same way that we were making the same mistakes….. It was not always easy to deal with all these comments and with time it become annoying! We were in the same class in preschool class, second preschool class and the last year of nursery school, but after we were separated because of several teachers who thought that it was a bad idea to be together because we were together all the time for everything. 
The worst thing is because we were separate we couldn’t support each other ……. we were insupportable… Sorry Mum, Sorry Dad… That’s why my parents decided to put us in the same class again. We were much better together than separated …. Today it is true that we chose a different path. Delphine is in second year of nursing and I got my marketing bachelor last year and decided to make a break in my studies to join the professional environment in Dublin. However our relationship does not change because we grew up with maturity but when we were still children it was difficult to be separated. 

We complete each other and we will always be here for each other.

Twins_DelMar

X